Le conseil législatif appelle au jugement du mur d'acier égyptien sur les frontières de Gaza

Publié le par Mr.Green

Gaza – CPI

Le conseil législatif palestinien a appelé l'organisation de la conférence islamique et les associations des droits de l'homme à intenter des actions en justice contre le mur d'acier égyptien parce qu'il s'oppose aux accords internationaux.

Il a souligné que la Bande de Gaza représente la porte nord qui défend l'Égypte.

Dans une séance spéciale tenue, le mercredi 23 décembre 2009, dans la ville de Gaza pour discuter des résultats négatifs de la construction du mur d'acier égyptien, le conseil a conseillé d'effectuer des campagnes médiatiques continuelles pour expliquer les dangers de ce mur contre tous les niveaux de vie, économiques, politiques, sécuritaires et sociales des habitants de la Bande de Gaza.

Dans un rapport publié à l'issue de sa séance, d'aujourd'hui, le conseil a affirmé l'insistance du peuple palestinien et surtout les gazaouis sur la sécurité de l'Égypte, en soulignant que la Palestine est une partie principale pour la sécurité nationale égyptienne, et que toute agression contre ses territoires représente une agression contre le peuple palestinien.

Il a appelé à la formation d'un comité parlementaire pour enquêter sur les dangers et les risques de ce mur, tout en appelant la communauté internationale à porter ses responsabilités internationales selon le rapport du comité de l'ONU à propos de la guerre contre Gaza et de l'importance de finir le sévère blocus sioniste contre la Bande.

Le rapport du conseil législatif palestinien a appelé le gouvernement égyptien à arrêter, immédiatement, la construction du mur d'acier, en soulignant que l'Égypte joue le rôle principal pour la protection des droits du peuple palestinien.

Il a déclaré que le seul ennemi pour la sécurité nationale égyptienne et les palestiniens est l'occupation, dont ses leaders menacent toujours de frapper le haut barrage d'Assouan et travaillent pour judaïser al-Qods occupée et éloigner ses habitants, tout en condamnant les déclarations de l'ex-président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, qui soutient la construction de ce mur d'acier.DataFiles_Cache_TempImgs_2009_2_old_images_Conseilegislatif.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article