Tentatives sionistes pour mettre la main sur une salle de prière dans la ville d’Al-Quds

Publié le par Mr.Green

Al-Quds occupée – CPImmmmm.jpg

L’établissement sioniste international continue de parrainer les pratiques de groupes extrémistes souhaitant judaïser la ville d'Al-Quds. Partout dans la ville, on remarque des empreintes de judaïsation. Les creusements et fouilles en font partie.

La salle de prière Rabia Al-Adawiya


De son côté, l’Etablissement d’Al-Aqsa pour le patrimoine a alerté contre des tentatives sionistes cherchant à mettre la main sur la salle de prière de Rabia Al-Adawiya, dans la ville d'Al-Quds, face à la sainte mosquée d’Al-Aqsa.

 

Les groupes sionistes veulent transformer la salle de prière islamique en un temple juif. Un autre pas pour la judaïsation de la ville. Une délégation de l’institution a visité le lieu, une mesure entreprise dans le but de conserver la salle.

 

La délégation s’est trouvée surprise de voir des groupes sionistes mettre des chandelles à l’intérieur de la salle et une boîte pour ramasser des dons.


L'effondrement de la mosquée 

 

Pour sa part, le juge cheikh Taysir Rajab Al-Timimi a attiré l’attention sur le fait que les murs de la mosquée d’Al-Aqsa souffrent de fissures dangereuses. Non seulement les murs, mais également des centaines de bâtiments, à cause des creusements.

 

Dans un communiqué dont notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, mardi 19 janvier 2010, le cheikh Al-Timimi affirme que les Israéliens transportent dans des sacs en plastique de la terre et des gravats des zones de creusements, à des heures nocturnes.

 

Al-Timimi souligne que depuis le début de l’année en cours, les agressions israéliennes contre la sainte mosquée d’Al-Aqsa sont en progression perpétuelle. Une fois, 50 étudiants sionistes ont envahi ses sanctuaires. Une autre fois, un colon a attaqué la mosquée, pendant que des femmes accomplissaient leur prière du midi.

Sans parler de ces agissements de groupes de colons dans les souks entourant la mosquée.

 

Les dangers dont la mosquée est le sujet sont réels. C’est le gouvernement de l’occupation israélienne qui porte la totale responsabilité de tout ce qui arrivera à la mosquée. Il appelle les Arabes et les Musulmans dans le monde entier, les peuples comme les dirigeants et organisations, à assumer leurs responsabilités et à lui porter secours.

 

Effondrements à Salwan


Par ailleurs, la zone de Salwan a connu un glissement de terrain causé par les creusements et aggravé par la pluie, pas plus loin que lundi dernier, le18 janvier 2010.

 

La population a peur d’atteindre les murs de la mosquée. La police israélienne de la ville a pris ce glissement comme un prétexte pour fermer la rue principale de la zone devant les riverains qui se sont rassemblés pour exprimer leur colère.

 

Des témoins oculaires confirment qu’ils ont remarqué des vides en dessous de la rue : des dangers guettent toute la zone.

 

Il a enfin appelé tous les établissements juridiques locaux et internationaux à pratiquer des pressions pratiques sur le gouvernement de l’occupation afin qu’il arrête ces creusements qui visent la mosquée d’Al-Aqsa et qu’il arrête également la judaïsation de la ville toute entière.

Commenter cet article